Entries from mai 27th, 2014

La visite guidée de Thom : 7 choses à faire à San Francisco

mai 27, 2014

Commentaires fermés

Le directeur artistique d’EQ3, Thom Fougere, travaille depuis le siège social à Winnipeg au Canada, mais dernièrement, il a passé beaucoup de temps à San Francisco à concevoir et superviser les travaux de rénovation de la nouvelle salle d’exposition d’EQ3 située dans le « Design District ». Parmi ses longues journées passées à son bureau improvisé pendant la construction, Thom a trouvé le temps d’explorer la scène culturelle unique de San Francisco.

 

Aujourd’hui, il nous offre une visite virtuelle de ses lieux préférés de cette ville.

 

Thom-SF-Intro-Photo01-

 

Au cours des derniers mois, j’ai fait plusieurs voyages entre San Francisco et Winnipeg pendant les phases de conception et de développement de notre nouvelle salle d’exposition. Chaque fois que je visite une ville, j’ai tendance à graviter vers les restaurants, les cafés, les librairies de livres d’occasion, et les galeries d’art.

 

San Francisco a un bon assortiment de toutes ces choses et plus encore, alors voici une liste de 7 de mes coups de coeur.

 

 

01. Sightglass Coffee
Le café-bistrot Sightglass est à distance de marche de notre nouvelle salle d’exposition dans le district du design. Il y a plusieurs très bons cafés à San Francisco, y compris Blue Bottle et Four Barrel, mais Sightglass est mon préféré.
Trois emplacements : district Soma (270, 7e Rue, San Francisco, CA, 94103), district Mission (3014, 20e Rue, San Francisco, CA, 94110), le marché agricole Saturday (bâtiment Ferry, San Francisco, CA, 94111)

 

Thom-SF-Sight-Glass-Coffee

 

 

02. Tartine Bakery
En matinée, c’est très achalandé à la boulangerie Tartine. La file d’attente s’allonge souvent jusqu’à dehors. Les ouï-dire sont confirmés : l’un des meilleurs croissants que j’ai jamais goutés.
Lieu : 600, rue Guerrero, San Francisco, CA 94110

 

 

03. Huckleberry Bicycles
Grâce à sa très saine culture de cyclisme, il ne manque pas de magasins de vélos à San Francisco. Huckleberry est un magasin de vélos à service complet muni d’une belle devanture et offrant une grande variété de produits et de marques.
Lieu : 1073, rue Market, San Francisco, CA 94103

 

Thom-SF-Huckleberry-Bikes

 

 

04. Trick Dog
C’est mon endroit préféré pour prendre un verre à San Francisco. De plus, c’est situé juste au bout de la rue d’un autre restaurant que j’aime : Flour + Water
Lieu : 3010, 20e Rue, San Francisco, CA 94114

 

 

05. Nopa
Le restaurant Nopa est l’un de mes préférés à San Francisco. Il est spécialisé dans la cuisine organique au four à bois et offre une ambiance communautaire réconfortante.
Lieu : 560, rue Divisadero (au coin de Hayes), San Francisco, CA 94117

 

Thom-SF-Nopa01

 

 

06. Green Apple Books
C’est ce genre de librairie d’occasion qui nous fait voir à quel point l’achat de livres sur Amazon.com peut être vide de sens. La librairie Green Apple offre une importante collection de livres de fiction, de non-fiction, d’art et d’architecture.
Lieu : 506, rue Clement (au coin de la 6e avenue), San Francisco, CA 94118

 

 

07. Muir Woods
Le monument national qu’est le boisé Muir m’a fait sentir petit et insignifiant. Lorsqu’on se promène dans ce bois, entouré de séquoias géants âgés de plusieurs centaines d’années (quelques milliers), on ne peut que penser au passage du temps.

Lieu : Monument national Muir Woods, 1, chemin Muir Woods, Mill Valley, CA 94941

 

Provenance des images : toutes les photographies proviennent de Thom Fougere

 

Thom-SF-Muir-Woods

Musicothèque : La sélection musicale de l’été selon « The Bold Italic »

mai 26, 2014

Commentaires fermés

Il reste moins d’une semaine avant l’inauguration d’EQ3 San Francisco! Comme l’ouverture approche, nous préparons la rédaction de toute une collection de billets, y compris une visite photographique complète de la nouvelle salle d’exposition allant de la conception à la construction jusqu’à la finalisation du décor. Attendez-la samedi matin (préouverture)!

 

Pour partir la semaine du bon pied, nous vous présentons une sélection musicale d’inspiration sanfranciscaine. Elle vous est offerte par les gens cool et talentueux chez The Bold Italic (rencontrez l’équipe ici), une plateforme magazine, boutique et évènementielle en ligne située à San Francisco qui rend hommage à la liberté d’esprit de la ville! Consultez sa collection d’articles ici. Nous vous suggérons de lire : 5 Places You’ll Never See Again in San Francisco, How Would SF Look If It Had Enough Housing For Everyone et House Paint Jobs That Would Only Fly in SF

 

Découvrez-en davantage sur SF à http://www.thebolditalic.com. Aussi, retrouvez The Bold Italic sur Facebook et suivez @thebolditalic sur Twitter, Instagram, et Pinterest.

 

LA SÉLÈCTION 05.26.2014

 

Music-Playlist-TBI_fr

 

01. Verona | Geographer (Taylor)
02. Yuba Diamond | Sandy’s (Ellen)
03. Waterfall | The Fresh & Onlys (Jennifer)
04. Atlanta | Kelly McFarling (Kyle)
05. Despite What You’ve Been Told | Two Gallants (Isla)
06. Future Primitive | The Papercuts (Melissa)
07. Victory Walker – 2am | Still Flyin’ (Ellen)
08. California | The Aislers Set (Sarah)
09. Kites | Geographer (Taylor)
10. Miss Me? | Luke Sweeney (Max)
11. I Wear Black | Ty Segall & Mikal Cronin (Jennifer)
12. The Vowels, Part 2 | Why? (Jessica)

 

Pochette d’album dessinée par Paul, graphiste principal chez EQ3.

Les motifs floraux, la mode et la déco

mai 21, 2014

Commentaires fermés

Il n’est pas rare de voir des motifs fleuris apparaître au printemps, autant dans le domaine de la mode vestimentaire que dans la décoration d’intérieur. Tout comme de vraies fleurs, ils se manifestent chaque année. Cette année a toutefois été différente. Les motifs fleuris ne nous ont jamais vraiment quittés. Ils nous ont surpris avec leur début précoce l’an dernier — on les retrouvait sur les vêtements, les meubles et les accessoires — et ils sont restés avec nous tout au long des interminables mois froids de l’hiver.

 

Le motif coquelicot Unikko de Marimekko, partenaire d’EQ3+, est un excellent exemple de la longévité des motifs floraux. Ce coquelicot graphique et distinctif a été dessiné en 1964 par Maija Isola, dès que la fondatrice, Armi Ratia, eut annoncé publiquement que Marimekko n’imprimerait jamais de motifs floraux. Dès que Ratia aperçut l’unique dessin du coquelicot, elle l’inclut immédiatement dans la collection Marimekko. Unikko est en production depuis et sa popularité augmente chaque décennie. Ce mois-ci, Unikko fête son 50e anniversaire!

 

Enri, développeur de produit de meubles rembourrés, surveille et commente cette tendance florale depuis des mois. Nous nous rencontrerions dans la cuisine au bureau à l’heure du lunch et Enri nous soulignait la plus récente publicité ou un article qu’il avait découvert.

 

Aujourd’hui, il partage quelques images d’inspiration :

 

Raf-Simons-for-Mr-Porter01

Collection capsule automne 2013 de Raf Simons pour Mr Porter¹

 

“La mode dicte les tendances… habituellement. L’automne et l’hiver dernier, j’ai observé quelques marques de mode utiliser de motifs floraux comme thème pour les photographies style de vie ou sur les vêtements. De toute évidence, la collection capsule de Raf Simons pour Mr Porter arbore un style minimaliste, tandis que la campagne du circuit printemps 2014 par Gucci est plutôt audacieuse.

 

Diverses industries adoptent certains aspects de la mode; il sera donc intéressant de découvrir si les motifs floraux feront leur apparition aux différents salons de mobilier plus tard cette année ou au début de l’année prochaine. Les motifs floraux ne sont certainement pas une nouveauté dans le domaine du meuble. Le motif classique Unikko par Marimekko est un bel exemple qui existe depuis des décennies. Les motifs floraux conviennent bien aux petits meubles et accessoires et peuvent ajouter à nos demeures une touche de beauté et de gaieté comme le font naturellement les fleurs au printemps. »  – Enri, le responsable du développement de produit d’ameublement rembourré chez EQ3

 

Raf-Simons-for-Mr-Porter02

Collection capsule automne 2013 de Raf Simons pour Mr Porter²

 

Florals-Gucci-Spring-2014-campaign

Campagne circuit printemps 2014 Gucci³

 

Sources :

1. Campagne du circuit printemps 2014 de Gucci. Selon Men’s Folio.

2. La collection capsule automne 2013 de Raf Simons pour MR PORTER. Photos par Thomas Brown, décor par Robert StoreySelon ViaComIt

3. Collection capsule automne 2013 de Raf Simons pour MR PORTER. Photos par Thomas Brown, décor par Robert Storey. Selon Trendland.com

 

 

Provenance des images : telle que mentionnée ci-dessus

Frank Lloyd Wright and the City au MoMA

mai 20, 2014

Commentaires fermés

NYCxDesign se termine aujourd’hui! Si vous avez une journée ou deux de libre à New York, visitez l’exposition Frank Lloyd Wright aux galeries de l’architecture et du design situés au troisième étage du MoMA.

 

Frank Lloyd Wright est un architecte américain du mouvement moderne du milieu du siècle connu surtout pour sa conception de la maison Kaufman appelée Fallingwater (1936). Construite dans un boisé, la maison a été conçue avec une forme horizontale au profil bas munie d’une série de balcons en porte-à-faux et de cascades.¹ La maison est représentative du style signature de Wright qui porte sur les éléments naturels et les lignes horizontales.

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit01

 

Contrairement à ses efforts pour intégrer l’architecture dans les milieux naturels, Wright s’est aussi intéressé à l’urbanification et à la ville verticale, expérimentant avec des conceptions de gratte-ciel et publiant Broadacre City, ses plans d’urbanisation de l’Amérique.²

 

L’exposition — intitulée Frank Lloyd Wright and the City: Density vs. Dispersal — célèbre la récente acquisition conjointe des vastes archives de Wright par le MoMA et la bibliothèque des beaux-arts et de l’architecture Avery de l’Université de Columbia, et explore la relation complexe de Wright avec la ville².

 

Nous avons assisté à l’exposition le mois dernier et nous avons été fascinés par les dessins, les maquettes et les photos d’origines en montre.

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit03

Maquette de Broadacre City, Frank Lloyd Wright. Les archives de la fondation Frank Lloyd Wright (le Musée de l’art moderne | la Bibliothèque des beaux-arts et de l’architecture Avery de l’Université de Columbia, New York)

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit06

Maquette de gratte-ciel, Frank Lloyd Wright. Les archives de la fondation Frank Lloyd Wright (le Musée de l’art moderne | la Bibliothèque des beaux-arts et de l’architecture Avery de l’Université de Columbia, New York)

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit08

Dessins et photos de la tour de Saint-Marc, Frank Lloyd Wright.

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit05

Documentation sur Broadacre City, Frank Lloyd Wright

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit10

Dessins architecturaux des tours Saint-Marc du quartier Bouwerie, Frank Lloyd Wright (Manhattan, NY, 1927 à 1931)

 

MoMA-Frank-Lloyd-Wright-Exhibit11

Des dessins en perspective des tours Saint-Marc du quartier Bouwerie, Frank Lloyd Wright (Manhattan, NY, 1927 à 1931)

 

Sources :

1. Pile, John F. (2005, 2000) A history of interior design – 2e édition. Lieu : Hoboken, New Jersey. John Wiley & Sons, inc.

2. MoMA.org, exposition, Frank Lloyd Wright and the City : Density vs. Dispersal

 

L’exposition Frank Lloyd Wright and the City : Density vs. Dispersal est en vigueur au MoMA à New York jusqu’au 1er juin.

Entrevue : Tracey Ayton de Vancouver Vanishes

mai 16, 2014

Commentaires fermés

Tracey Ayton est une photographe d’intérieurs et de mode de vie de Vancouver dont les œuvres ont paru dans des publications importantes telles que UPPERCASE , Style at Home et House & Home, ainsi qu’en ligne à Kinfolk et House of Fifty. Tracey s’intéresse grandement à l’histoire et elle apprécie les particularités et le caractère de l’architecture ancienne. Elle s’est elle-même acheté une maison centenaire dans le quartier Kerrisdale de Vancouver il y a 11 ans, qu’elle a depuis rénové avec son mari afin de célébrer sa beauté d’origine.

 

Le populaire quartier Westside de Vancouver (à l’est de Kerrisdale) abondait jadis de joyaux architecturaux comme Tracey les aime. Une ambiance familiale dynamique et des maisons classiques du style Arts & Crafts régnaient dans cette région. Mais, depuis quelques années, les maisons de ce quartier recherché disparaissent. « Dès qu’on y aperçoit une affiche “à vendre” devant l’une d’elles, dit Tracey, on sait qu’elle sera bientôt remplacée par une clôture rouge. Les maisons anciennes du quartier Westside de Vancouver sont des cibles faciles. » Ces maisons se font ramasser par les promoteurs immobiliers ou les investisseurs riches qui cherchent à les démolir pour en faire un profit. La plupart des résidents de Vancouver sont incapables de rivaliser avec les prix que ces investisseurs sont prêts à payer, et ils sont contraints à déménager à l’extérieur de la ville et à élever leurs familles en banlieue où c’est plus abordable.

 

Voilà qu’arrive Vancouver Vanishes, une page Facebook communautaire qui se veut une à la fois une complainte et une célébration de ces maisons particulières qui disparaissent de Vancouver. C’est par hasard que Tracey a trouvé cette page l’année dernière et elle voulait en faire aussitôt partie. C’est ainsi qu’elle s’est jointe à Caroline Adderson, auteure et fondatrice de Vancouver Vanishes, pour documenter les résidences de Westside qui sont vouées à la démolition.

 

Vancouver-Vanishes-House-Exterior02

 

EQ3  Parlez-nous de Vancouver Vanishes.

 

TRACEY AYTON  Vancouver Vanishes est une page communautaire sur Facebook. C’est ma collègue Caroline Adderson qui l’a démarrée. Elle a commencé à photographier ces maisons qui sont vouées à la démolition et à les documenter. Il y en avait tellement qu’elle a ouvert une page Facebook parce qu’elle était d’avis qu’elle devrait attirer l’attention sur ce qui se passe dans notre ville.

 

Je suis tombée sur cette page et je me suis dit : « Wow, c’est incroyable. » Elle y avait noté l’année de construction, le propriétaire d’origine ainsi que son métier. J’ai trouvé cela vraiment intéressant. L’une des raisons pour lesquelles je vis ici c’est que j’apprécie énormément l’histoire et le patrimoine. Alors j’ai approché Caroline et je lui ai dit « Écoute : je suis photographe, mes sujets sont des maisons et des intérieurs et je suis une passionnée de l’histoire. »

 

Nous voyageons sur la côte ouest de Vancouver 2 à 3 fois par semaine, nous nous rendons dans les maisons où nous avons la permission d’entrer et nous prenons des photos de l’intérieur et de l’extérieur. Ensuite, nous les documentons sur la page.

 

 

EQ3  Pour nos lecteurs qui ne connaissent pas le marché immobilier de Vancouver, pouvez-vous expliquer ce qui se passe là-bas et pourquoi ces maisons sont démolies?

 

TA  Vancouver est un endroit intéressant et magnifique où acheter une propriété. Le Westside est extrêmement populaire. Les gens qui ont de l’argent achètent n’importe quoi, qui sera fort probablement démoli par la suite afin de répondre à leurs besoins. Souvent, ce n’est que pour investir. Ils démolissent une maison ayant une cour avant et arrière, puis ils construisent un bâtiment qui recouvre 70 % du terrain, ce qui est le maximum autorisé.

 

Puis, nous nous attendons à ce qu’une famille emménage, mais souvent, cela ne se produit pas. Ils font que garder la maison pour la rentabiliser et la vende un peu plus cher que le prix qu’ils l’ont payé. Cela diminue en quelque sorte l’ambiance de nos quartiers, car ces coins de la ville perdent un à un leur dynamisme.

 

Vancouver-Vanishes-House-Exterior01

 

EQ3  En quel état sont ces maisons?

 

TA  On y retrouve parfois la maison d’une personne âgée qui n’est plus au gout du jour et abimée, mais plus récemment il y a eu des maisons qui étaient en parfaite condition. Elles ont été rénovées, peintes, ont reçu une mise à jour de l’électricité et ainsi de suite, mais, si elles ont été achetées pour leur terrain, cela n’a aucune importance. Le nouvel acheteur, qui ne vit possiblement pas dans la maison, ne veut pas l’entretien d’un jardin.

 

 

EQ3  Vous êtes une photographe d’intérieur et de mode de vie recherchée par des magazines importants au Canada. À quoi pensez-vous quand vous faites de la photo pour Vancouver Vanishes?

 

TA  Je crois que j’ai une tendance à faire de la photo de façon plutôt artistique. J’ai une vision quelque peu artistique que j’essaie d’appliquer à ces maisons. C’est le caractère et la structure de ces maisons qui attire immédiatement l’attention et c’est justement ce que je veux photographier. Certaines d’entre elles ont des vitraux, des cimaises et des manteaux de cheminée qui sont magnifiques. Soit que je capture le tout en une prise, soit que je fasse plusieurs prises, pourvu que le caractère transparaisse. Mais, d’un autre côté, j’aime montrer la destruction de ces maisons. Il peut donc arriver que je photographie une fenêtre cassée qui autrefois était du vitrail — du beau vitrail parfait qui est maintenant tout cassé.

 

Cela évoque des sentiments. Je pense que je veux que les gens soient touchés par ces maisons et par ce qu’elles avaient à offrir auparavant. C’est triste; elles tiennent toujours debout en beauté, peu importe ce que les gens leur ont arraché. Je crois que c’est cela que j’essaie de capturer.

 

 

EQ3  Vous avez dit que cela évoquait des sentiments. Quelles sont les émotions que ces maisons évoquent en vous?

 

TA  Une douce amertume, car ce sont vraiment de belles maisons — le genre qu’on ne construit plus de nos jours. On voit ces belles structures et on sait que ce que l’on construira par la suite ne sera pas aussi détaillé.

 

Vancouver-Vanishes-House-Exterior03

 

EQ3  Nous avons vraiment aimé le billet que vous avez récemment publié à propos des Dorothies — une paire de maisons que Vancouver Vanishes a récemment aidé à sauver de la démolition! Comment avez-vous réussi à sauver ces deux maisons?

 

TA Eh bien, ce n’est pas NOUS qui les avons sauvés! Elles ont été sauvées grâce à l’entente de revitalisation du patrimoine de la ville, qui est l’un des rares outils patrimoniaux que la ville possède. Caroline avait remarqué ces maisons et a approché le promoteur immobilier qui allait les détruire pour construire sa propre maison et une autre pour un ami. Elle s’est organisée pour obtenir une clef et prendre des photos à l’intérieur. Plus tard, quand la demande de promotion immobilière a été soumise, Caroline a affiché les photos en encourageant les gens à écrire des lettres à l’appui de la préservation de ces maisons. La presse en a eu vent et des articles sont parus dans le Vancouver Sun et The Province, ce qui a provoqué un tollé général. Le promoteur immobilier a finalement changé d’avis lorsqu’il s’est rendu compte que s’il déplaçait les maisons, la ville assouplirait certaines de ses exigences en matière de zonage, ce qui rendait le projet financièrement viable. Ce fut une victoire pour les maisons, le promoteur immobilier et le patrimoine.

 

 

EQ3 Si vous pouviez transmettre un seul message, que serait-il?

 

TA  Ce serait de conscientiser les gens sur ce qui se passe. Plus il y a de gens qui sont au courant, plus nous pourrons contribuer à faire changer les lois pour préserver ces bâtiments. Tout ce que je peux faire, c’est de documenter ces maisons et de montrer aux gens à quoi ressemblait Vancouver quand j’y étais. Je suis une Vancouvéroise de quatrième génération, alors j’ai des photos de l’époque de mes parents. J’ai également des photos de l’époque de mes grands-parents et de mes arrières grands-parents. Je les conserve précieusement.

 

Je crois que tout ce que j’espère, c’est que l’on trouve une façon de prévenir la démolition de maisons qui ne devraient pas être démolies.

 

 

Provenance des images : Toutes les photos ont été prises par Charles Venzon pour Vancouver Vanishes

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories