Entries from novembre 8th, 2013

Musicothèque : Cet album a été fabriqué dans une usine qui contient des arachides

nov 8, 2013

Commentaires fermés

Le temps des cassettes mixées et des CD brulés est peut-être passé, mais on ne se lassera jamais de partager de la bonne musique. Nous sommes donc ravis de vous proposer Musicothèque – une sélection mensuelle de chansons anciennes et nouvelles. Nous varierons chaque billet et inviterons plusieurs personnes de partout au pays – y compris une panoplie de designers, de musiciens, d’artistes et de représentant de marques – à nous faire part de leurs préférences musicales avec nous.

 

Aujourd’hui, nous avons cru bon d’en discuter avec quelqu’un d’ici. Paul (le graphiste principal chez EQ3) était un choix évident. Il aime jouer sa musique forte pour qu’elle soit entendue de tous.

 

 

LA SÉLÈCTION 11.08.2013

 

Music-Library-Paul01-fr

 

01. Baker Street | Gerry Rafferty

02. Big Love | Fleetwood Mac

03. Blue World | The Moody Blues

04. Bus Stop | The Hollies

05. Can’t Seem to Make You Mine | The Seeds

06. Child of The Moon | The Rolling Stones

07. (Don’t Fear) The Reaper | Blue Oyster Cult

08. Emerald Eyes | Fleetwood Mac

09. A Lack of Understanding | The Vaccines

10. Memories Can’t Wait | Talking Heads

11. Season’s Trees | Danger Mouse and Daniele Luppi

12. Time of The Season | Zombies

Bibliothèque de design : An Eames Primer (et un cadeau)

nov 6, 2013

Commentaires fermés

La bibliothèque du design, tome 02 : An Eames Primer

Année : 2002, mis à jour en 2013

Catégorie : Biographie thématique

Auteur : Eames Demetrios

Éditeur : Universe

 

Vidéo par EQ3.com (en anglais seulement)

 

Notre entrevue avec Eames Demetrios, le mois dernier, était à la fois passionnante et inspirante. Nous aurions pu rester assis pendant des heures à lui poser une question après l’autre au sujet de ses grands-parents, les légendaires concepteurs de designs modernes du milieu du siècle, Charles et Ray Eames. Bien sûr, comme toute bonne chose, l’entrevue s’est passée très vite et s’est terminée beaucoup trop tôt!

 

Nous étions alors très heureux de recevoir quelques exemplaires signés de la mise à jour récemment publiée du livre An Eames Primer (continuez à lire pour courir la chance de gagner un exemplaire)! Le livre propose un examen minutieux de l’héritage de Charles et Ray. Il est facile d’oublier l’étendue de la portée des Eames et qu’ils ont touché à presque toutes les industries créatives qui existent. Ils ont vraiment tout fait. Et Eames Demetrios nous les présente d’une manière très personnelle, en écrivant son livre du point de vue du petit-fils de Charles et Ray et du directeur d’Eames Office.

 

À l’origine, Eames voulait que le livre soit sans photos ni images, mais il a fini par y inclure une sélection de vieilles photos, d’images et de croquis qui apparente l’ouvrage à une encyclopédie (ou à Wikipédia). Nous ne savons pas si cet effet était intentionnel, mais il permet d’illustrer la panoplie de projets sur lesquels Charles et Ray ont travaillé et d’attirer l’attention sur les moins connus parmi ces derniers.

 

An-Eames-Primer-Cover01

 

An-Eames-Primer-Signed-Copy02

 

An-Eames-Primer-Inside-Pages02

 

An-Eames-Primer-Inside-Pages03

 

An-Eames-Primer-Inside-Pages04

 

 

Nous offrons 3 exemplaires signés du livre An Eames Primer aux lecteurs de notre blogue.

Il suffit de vous inscrire ci-dessous pour courir une chance d’en gagner un.

 

Habiletés artistiques : La vie d’artiste avec Kal Barteski

nov 5, 2013

Commentaires fermés

Aujourd’hui, nous vous emmenons à l’intérieur de l’atelier d’artiste de Kal Barteski pour vous faire découvrir ce que c’est vraiment d’être peintre et graphiste à temps plein. Kal a commencé à suivre des cours de dessin dans sa jeunesse et elle a étudié le graphisme à l’université. Depuis, elle peint et dessine à plein temps. Aujourd’hui, elle est connue dans le monde entier pour ses toiles acryliques, ses reproductions artistiques et ses peintures calligraphiques.

 

Blog-Kal-Barteski-art-studio-art-easel

 

« J’ai toujours été artiste-peintre, », dit Kal. On le ressent aussi quand on échange avec elle. Elle est animée et passionnée — il est évident que cette profession est plus qu’un métier pour elle. En fait, l’art s’immisce dans chaque facette de sa vie. Elle considère tout ce qu’elle voit comme étant de l’art, qu’elle décrit comme « … un moment et la façon dont il se traduit à travers nos sens. »

 

Sa liste de clients et de projets comprend une campagne de 3 ans au Brésil avec Rhianna et Kelly Slater pour Vita Coco, fabricant d’eau de coco; la Semaine de la mode à Paris l’année dernière, DeLéon Tequila MC , The Minimalist, et la revue canadienne UPPERCASE pour n’en nommer que quelques-uns. D’autres exploits à son actif incluent un rôle dans un documentaire pour l’émission Animal Planet et une présentation à TEDx Talk cette année, diffusée plus tôt cet automne. Elle travaille actuellement avec la société européenne Estrella Damm (la bière de Barcelone!) sur une campagne de 3 ans.

 

Blog-Kal-Barteski-sitting-in-art-studio

L’artiste Kal Barteski sirotant une tasse de café dans son atelier d’artiste du troisième étage.

 

SON QUOTIDIEN

 

Kal commence sa journée devant l’ordinateur, dans son atelier d’artiste au troisième étage de sa maison ancestrale. Elle passe environ une heure sur Internet pour se mettre à jour (elle lit des documents, consulte Twitter et Facebook) et boit autant de café qu’elle le peut.

 

Après avoir pris sa dose de caféine, Kal met ses écouteurs pour se couper du monde. Par la suite, chaque jour diffère. Kal varie le genre de musique qu’elle écoute tous les jours (à l’aide de son compte RDO) et puis, en ses propres mots, elle « fonce ». Certains jours sont consacrés à son chevalet à peindre une toile, tandis que d’autres sont passées à genoux à peindre des mots avec de la peinture noire.

 

Elle se perd dans son travail pour le reste de la matinée et de l’après-midi. Puis, à 16 h 30, Kal remballe ses pinceaux et sa nounou part pour le reste de la journée. Kal passe la soirée avec ses trois enfants et une fois que les enfants sont endormis dans leur lit, elle et son mari expédient les commandes. Ceci se poursuit toute la soirée pour se terminer habituellement autour de minuit.

 

Le lendemain matin, elle recommence.

 

Blog-Kal-Barteski-painting-in-art-studio07

 

Blog-Kal-Barteski-art-studio-inspiration-board

 

Blog-Kal-Barteski-painting-in-art-studio04

 

Blog-Kal-Barteski-painting-in-art-studio13

 

Blog-Kal-Barteski-art-studio-work-table-with-art-supplies

 

Blog-Kal-Barteski-art-studio-supplies02

 

Blog-Kal-Barteski-art-studio-supplies

 

Merci de nous avoir ouvert ton studio Kal.

Désirez-vous voir d’autres œuvres de Kal? Visitez sa boutique en ligne et son blogue.

Voici Eve

nov 4, 2013

Commentaires fermés

Vous avez sans doute déjà vu ces beautés. Le nouveau canapé Eve et le nouveau fauteuil Eve ont été mis en vedette sur la page couverture du catalogue EQ3 2013 – 2014. Enfin, nous sommes ravis de lancer officiellement la nouvelle collection de meubles rembourrés aujourd’hui.

 

EQ3-2013-2014-Catalogue-Eve-Sofa-Lifestyle

 

La collection Eve, conçue et fabriquée au Canada, bénéficie d’un esthétisme urbain épuré. Conçue pour être aussi confortable que jolie, la collection comprend des coussins rembourrés de plumes au dossier. La construction de type sandwich de son siège banquette comprend une âme en mousse à haute élasticité, des ressorts à arc et un dessus également rembourré de plumes.

 

eve_gif_revised

 

Et quel magnifique jeu de pattes!

 

Eve-Sofa-Leg-duo

 

Les pattes exclusives en aluminium moulé sous pression de la collection Eve ont été conçues ici même au siège social d’EQ3. On leur a dessiné une flèche qui sert de guide de fixation et elles sont percées de manière à offrir deux façons de les installer : soit en évidence, soit imbriquées. Ceci vous permet de personnaliser davantage le meuble selon vos goûts.

 

La collection comprend un canapé, une causeuse, un fauteuil, un repose-pieds et plusieurs modules. La collection Eve est présentement offerte dans tous les tissus EQ3. Eve sera offerte en cuir bientôt!

Bibliothèque de design : « The Human Scale » (l’échelle humaine)

nov 1, 2013

Commentaires fermés

L’un des fils conducteurs à l’origine du blogue Inhabit d’EQ3 est notre désir de partager notre passion pour le design et de découvrir la culture et les différentes formes d’art. Dans le cadre de cette incessante recherche d’inspiration et d’idées, nous avons décidé de créer un genre de registre – une liste croissante de ressources littéraires sur le design (livres, journaux, revues, etc.) et le cinéma. Le blogue semblait être un endroit permanent et personnel pour y abriter le registre, donc ceci étant dit, nous désirons y inscrire notre première entrée.

 

La bibliothèque du design, tome 01 : The Human Scale (en anglais seulement)

Année : 2013

Catégorie : Film, documentaire

Réalisateur et scénariste : Andreas Dalsgaard

Producteur : Signe Byrge Sørensen pour Final Cut for Real

 

 

Le mois dernier à la Cinémathèque locale, nous avons assisté au visionnement de fin de soirée du nouveau documentaire d’Andreas Dalsgaard, « The Human Scale », un événement organisé en collaboration avec le festival du design de Winnipeg.

 

Selon Dalsgaard, ce film d’architecture explore « … la façon dont nous habitons les villes de nos jours et le lien entre notre nature sociale et nos habitudes et l’environnement physique dans lequel nous vivons. » Après avoir vu le film, nous pouvons confirmer l’exactitude de cette déclaration. Formé en cinéma et en anthropologie sociale, le directeur danois apporte de la vie et un point de vue humain au monde du film architectural. Dalsgaard va au-delà des bâtiments, et traite de l’importance de concevoir des villes à l’échelle des êtres humains – et non pas des voitures.

 

Dalsgaard présente des exemples tirés du travail de l’architecte danois Jen Ghel pour illustrer le changement. Ghel a mis des années à étudier les gens qui vivent en Italie et la façon dont ils interagissent avec leur ville, et a ensuite utilisé son étude pour replanifier et restructurer Copenhague, Danemark, ainsi que d’autres villes nordiques. Le travail de Ghel souligne les villes qui encouragent l’interaction et le rapprochement entre les habitants, s’opposant totalement à la tendance en planification urbaine moderne, qui met l’accent sur l’isolement et l’individualisme.

 

Dalsgaard a divisé le documentaire en 5 courts chapitres, chacun se concentrant sur une ville différente, dont Melbourne, New York, Chongqing, Dhaka, Bangladesh et Christchurch, qui, en quelque sorte, ont été ou sont inspirées par les stratégies de planification de l’architecte Ghel. L’étude de cas de la ville de New York, par exemple, examine la façon dont la ville s’est réapproprié Times Square des automobilistes et en a fait un espace où les gens puissent se rassembler et essentiellement, y vivre. Le film est un « must » pour quiconque s’intéresse aux écosystèmes physiques et sociaux qui existent actuellement dans le monde.

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories