Entries from novembre 20th, 2013

Les blogueurs décorent : Janis Nicolay de Pinecone Camp

nov 20, 2013

Commentaires fermés

EQ3 est ravi de nommer Janis Nicolay blogueuse du mois en ce mois de novembre! Située à Vancouver, Janis est photographe et accessoiriste pour divers designers, architectes et magazines de mode de vie à travers le pays (et à l’extérieur). Son travail apparaît régulièrement dans des publications telles que Canadian House and Home, Style at Home, Western Living, Canadian Living, Châtelaine, et BC Home and Garden. Elle a également travaillé à l’international pour des publications comme Vogue Living Australia et le trimestriel de San Francisco, Anthology, en plus d’avoir collaboré au populaire blogue canadien, Poppytalk.

 

Sur son blogue, Pinecone Camp, Janis partage son amour pour le design moderne du milieu du siècle, la cuisine et plus encore. Récemment, elle s’est associée avec la maison d’édition Random House Publishing et la designer d’intérieur de Vancouver Rosie Daykin — aujourd’hui boulangère — pour faire la photographie de son livre de recettes Butter Baked Goods, récemment publié. Lorsqu’on lui a demandé quel était son accessoire préféré chez EQ3, il n’était donc pas surprenant que Janis choisisse la collection de vaisselle Siirtolapuutarha d’EQ3+ par Marimekko.

 

Janis a fait mention de la collection Siirtolapuutarha sur la page Facebook d’EQ3 plus tôt ce mois-ci. Aujourd’hui, elle nous emmène à l’intérieur de sa résidence de Vancouver pour nous montrer la polyvalence de ces morceaux.

 

Bloggers-Style-Janis-Nicolay-Marimekko-dishware

 

 

« Comme je suis toujours une admiratrice de Marimekko, j’étais heureuse de constater qu’EQ3 offrait plusieurs de ses accessoires. La série Siirtolapuutarha est actuellement mon coup de cœur. J’utilise souvent les plus petits bols comme vases ou pour ranger de la monnaie et les clés de la maison près de la porte d’entrée et le bol de 1,5L me sert maintenant de bol à fruits. L’assiette de 25 cm s’agence parfaitement avec le bol aux motifs de petits pois pour en faire facilement un ensemble de service et elle convient parfaitement aussi comme cadeau d’hôte ou d’hôtesse ou comme cadeau de remerciement! La chose la plus remarquable de cette série, c’est qu’elle s’harmonise avec n’importe quels décors et couleurs. C’est mon genre d’accessoire. »  – Janis Nicolay, Pinecone Camp

 

 

Bloggers-Style-Janis-Nicolay-Marimekko-dishware02

 

Bloggers-Style-Janis-Nicolay-Marimekko-dishware03

 

Bloggers-Style-Janis-Nicolay-Marimekko-dishware04

 

Provenance des images : Les photographies ont tous été offertes par Janis Nicolay.

La première maison active au Canada

nov 18, 2013

Commentaires fermés

La maison active Great Gulf est le fruit d’une collaboration entre le constructeur d’habitations canadien Great Gulf et la firme d’architectes torontoise superkül. Située dans la région de Niagara, Great Gulf est la première résidence canadienne construite selon les paramètres définis par le programme danois de la maison active. Initié par un groupe de théoriciens, de scientifiques, d’architectes, d’ingénieurs, et de fabricants dans le domaine du bâtiment, le programme favorise une approche holistique au design résidentiel, par laquelle une habitation doit contribuer positivement à la fois au mieux-être de l’environnement et à la santé des occupants.

 

superkul-Active-House-exterior02

Façade de la maison active Great Gulf. Provenance des images : Great Gulf.

 

superkul-Active-House-exterior03

Les puits de lumière et les fenêtres créent des espaces baignés de lumière naturelle et minimisent le besoin d’éclairage artificiel.

 

 

Étant particulièrement habile en matière d’écoconception résidentiel, superkül est un bon choix pour ce projet.

 

« Nous avons conçu plusieurs maisons écologiques, mais ce projet nous offre une opportunité alléchante de développer, en collaboration avec Great Gulf et l’alliance de la maison active, un nouveau paradigme pour les acheteurs d’habitations résidentielles soucieux de l’environnement et de leur santé, » dit André D’Elia, l’un des dirigeants de superkül et architecte principal de la maison active Great Gulf.

 

 

superkul-Active-House-exterior01

tba Les murs extérieurs, le toit et le sol ont tous été préfabriqués dans une usine de Toronto.

 

 

La stratégie de conception a tenu compte de l’impact environnemental du cycle de vie d’une maison, de la conception jusqu’à l’utilisation, ainsi que l’impact de la maison sur ses utilisateurs. Les murs extérieurs de la maison, le toit et le sol ont été préfabriqués à Toronto à l’usine Brockport Home Systems — un choix écologique qui réduit les déchets de particules solides et le gaspillage d’énergie tout en améliorant la précision et la qualité de la construction. Les modules préfabriqués ont ensuite été expédiés dans la région de Niagara, où ils ont été montés sur place en seulement une semaine. Cette construction résidentielle innovante et moderne n’a rien à voir avec les maisons traditionnelles de cette région et c’est peut-être ce que nous aimons le plus de cette maison active. C’est agréable de voir de la variété dans les banlieues, endroit où les résidences sont souvent homogènes.

 

La maison active Great Gulf comprend une longue liste d’éléments écologiques optimisant la lumière du jour et la qualité de l’air. Vous pouvez en lire davantage sur ces éléments écologiques dans cet article de Tree Hugger.

 

 

superkul-Active-House-interior-bedroom

 

superkul-Active-House-interior-bathroom

 

superkul-Active-House-interior-living-room

 

superkul-Active-House-interior-dining-room

 

superkul-Active-House-interior-corridor

 

Provenance des images : Les photographies ont tous été offertes par Great Gulf.

Bibliothèque de design : Weekend Almanac no 1

nov 15, 2013

Commentaires fermés

Bibliothèque de design tome 3 : Weekend Almanac no 1

Année : 2013

Catégorie : Périodique, almanach

Conservatrice et rédactrice en chef : Lauren Ladoceour

Conservatrice et directrice artistique : Ali Zeigler

Éditeur : Indépendant

 

Weekend-Almanac-Cover

 

 

Ne laissez pas le terme « périodique » vous effrayer avant de nous avoir permis d’insérer le petit avertissement que voilà : Le « Week-end Almanac » n’est pas un périodique ordinaire. On associe habituellement ce genre à de vieux volumes chargés de textes difficiles à lire concernant des sujets complexes, mais cela n’a rien à voir avec ce périodique.

 

Le premier volume de Weekend Almanac est amusant et facile à lire (nous l’avons dévoré en entier sur l’heure du lunch un vendredi après-midi). Pendant une bonne partie de l’année, la rédactrice en chef Lauren Ladoceour et la directrice artistique Ali Zeigler ont passé leurs week-ends à documenter toutes les activités ludiques et créatives que font les gens en dehors de leur semaine de travail. Ils ont recueilli des histoires et des photographies d’artistes, d’écrivains, de designers, et de photographes et les ont compilés dans ce court livre de 64 pages.

 

 

Weekend-Almanac-Inside-Cover-geometric-pattern

 

 

Réparti en 3 sections qui sont convenablement intitulées vendredi, samedi et dimanche, l’almanach sert de guide ludique pour vous aider à tirer le maximum de chaque partie de votre week-end… que ce soit le matin, en journée ou en soirée.

 

L’imagerie l’emporte sur le texte, ce qui permet de le feuilleter sur le pouce. La photographie floue et l’aquarelle procure une atmosphère détendue appropriée pour le thème du week-end de l’almanach. On y retrouve même des pages à colorier pour les lecteurs qui veulent exprimer leur créativité pendant les jours pluvieux. Le texte que l’on y retrouve est d’allure artistique grâce à sa grande police de caractères fantaisiste et aux courtes rédactions faciles à digérer. Abordez le Weekend Almanac avec la même légèreté que vous accorderiez à une revue, mais conservez-le avec le même soin que vous apporteriez à votre collection de livres préférés.

 

Lisez notre entrevue avec la rédactrice en chef Lauren Ladoceour pour en savoir plus sur la réalisation de cette publication.

 

 

Weekend-Almanac-Friday-cover

 

Weekend-Almanac-Saturday-cover

 

Weekend-Almanac-inside-pages01

 

Weekend-Almanac-inside-pages02

 

Weekend-Almanac-Sunday-cover2

 

Weekend-Almanac-inside-pages03

 

Weekend-Almanac-Inside-Back-Cover-geometric-pattern2-2

 

Les dames responsables du Weekend Almanac travaillent présentement sur le volume 2 qui doit être publié dans le mois de mars 2014. D’ici là, procurez-vous un exemplaire du volume no 1 (pendant que c’est encore possible!).

 

Votre fin de semaine vous en remerciera.

0 # # _Shade : Exposition d’éclairage chez Make Coffee

nov 14, 2013

Commentaires fermés

Lors d’un matin froid la semaine dernière, nous avons décidé de modifier notre routine. Au lieu de nous rendre directement au bureau, nous sommes allés chez Make / Coffee + Stuff, un bar à espresso et espace au détail situé sur la populaire avenue Corydon à Winnipeg. Coincé entre un bureau d’assureurs et un bar à yogourt glacé, Make semble petit et discret, vu de l’extérieur. En fait, un client qui y entrait pour la première fois au moment de notre visite était surpris d’apprendre que ce bar à espresso était ouvert depuis près d’un an déjà. Mais, ne laissez pas sa taille vous tromper.

 

Franchissez le seuil de sa porte d’entrée et vous serez immédiatement attiré vers l’intérieur par son design architectural et son arôme merveilleux. Et, grâce à la rotation constante d’expositions de designs et d’événements chez Make, son décor intérieur semble en constante évolution.

 

Make-Coffee-Shade10

La compétition d’éclairage internationale 0 # # _Shade chez Make / Coffee + Stuff (Winnipeg, Canada).

 

 

La longue liste de crédits en matière de design à l’actif du fondateur et propriétaire du bar, Jae-Sung Chon, rend d’autant plus significatifs, les événements et les expositions qu’il accueille. En plus d’assurer la gestion de Make, Jae est le fondateur, partenaire et directeur créatif de STUFF (Studio for Transformative Urban Form — un studio dédié à la transformation des formes urbaines), ainsi qu’enseignant à la faculté d’architecture de l’Université du Manitoba. Il a également coordonné sa participation au concours « Migrating Landscape » à la Biennale de Venise en collaboration avec 5468796 Architecture Inc. et a été sélectionné par le jury de cette compétition national pour représenter officiellement l’architecture canadienne à la Biennale de Venise de 2012.

 

Grâce aux liens serrés de Jae avec l’industrie du design à travers le Canada et à l’étranger, sa simple offre d’espresso et de café de qualité est une expérience unique en son genre. Elle encourage un rapprochement entre le public et la communauté du design, d’une façon rarement vue à Winnipeg — ou même n’importe où d’ailleurs.

 

 

Make-Coffee-Shade01

 

Make-Coffee-Shade03

 

 

Lors de cette visite particulière, nous y allions pour voir 0 # # _Shade (l’exposition d’éclairage du concours international « Shade »), mais nous sommes retrouvés en pleine conversation avec Jae, une tasse chaude à la main. Après nous être suffisamment remplis de caféine, nous avons pris notre caméra et avons fait une tournée de l’endroit. Les projets d’éclairage sélectionnés comme finalistes du concours étaient suspendus au plafond à de différentes hauteurs tout le long de l’espace étroit. Nous n’arrivions pas à décider ce qui nous impressionnait le plus à propos de l’exposition 0 # # _Shade — soit les magnifiques designs, soit la liste impressionnante de professionnels connus de l’industrie que Jae avait recrutés comme juges de la compétition.

 

Sur le panneau d’affichage, figure le nom de l’architecte de Vancouver, Omer Arbel d’Omer Arbel Office; des conservateurs et marchands d’œuvres d’art torontois John Baker et Julie Daoust de MJOLK; du directeur artistique d’EQ3 et designer industriel Thom Fougere de Thom Fougere Studio à Winnipeg, de la directrice de la rédaction, la revue Azure, Nelda Rodger de Toronto, des designers industriels Philipp Schopfer et Daniel Klapsing de 45 Kilo à Berlin, et celui de l’architecte Jun Shibata de la firme Kengo wKuma and Associates à Tokyo.

 

Ces luminaires en bois (montrés ci-dessous) des concurrents locaux Karen Hare et Jason Hare étaient les favoris de Thom. Vous pourrez en connaître davantage sur les designs d’éclairage de Karen et Jason en lisant le billet du blogue Remodelista de la semaine dernière, intitulé The Fire within: A Wood Pendant Light with Charred Interior.

 

 

Make-Coffee-Shade06

Prix du jury sélectionné par Nelda Rodger (la revue Azure) et par Thom Fougere (Studio Thom Fougere) / Design de Karen Hare + Jason Hare, Winnipeg, Canada

 

Make-Coffee-Shade07

 

Make-Coffee-Shade05

 

Make-Coffee-Shade04

Prix du jury choisi par John Baker et Juli Daoust (MJOLK) / Design (montré en premier plan) de Renee Struthers, Winnipeg, Canada

 

Make-Coffee-Shade09

Prix du jury sélectionné par Omer Arbel (OAO) / Design (photo de droite) de Brandon Bergem + Juliana Kusyk, Winnipeg, Canada

 

Make-Coffee-Shade02

Prix du jury sélectionné par Philipp Schopfer et Daniel Klapsing (45 Kilo) / Design de Fumio Hirakawa + Marina Topunova (24 º Studio), Kobe, Japon

 

 

Merci à Jae d’avoir égayé notre sortie matinale! Visitez Makecoffee.ca pour demeurer à l’affût des événements de design à venir chez Make / Coffee + Stuff.

L’exposition « Playing Favourites II : Geometry (Textures) » est en cours au Design Exchange

nov 12, 2013

Commentaires fermés

Les formes géométriques ont connues une forte tendance dans le design des dernières années, et ce, à travers plusieurs disciplines créatives comme le design industriel, le design d’intérieur et le graphisme, ainsi que l’art et l’architecture. Toutefois, cette tendance croissante exploite en fait des éléments des principes de base en design qui existent depuis des siècles.

 

Playing-Favourites-II-Geometry

 

Le musée du design canadien, le Design Exchange (DX), explore ce thème à travers leur nouvelle exposition intitulée Playing Favourites II: Geometry (Textures). Le Design Exchange a demandé à quelques-uns des meilleurs architectes et designers du pays quels étaient les structures, les graphiques et les objets canadiens qui les intéressaient le plus parmi la collection permanente de l’après-guerre et du design industriel contemporain, exposée au DX.

 

Le résultat donne une collection d’œuvres canadiennes — anciennes et nouvelles — explorant formes, points, lignes, motifs et propriétés tactiles. L’exposition met en lumière les procédés, les matériaux, les sensations et les éléments de conception, et regroupe des créations de Jerszy Seymour, Philippe Malouin, Michal Maciej Bartosik, Frank Gehry, Castor, Tobias Wong, Jonathan Sabine, Patty Johnson, Robin Bush, Zoe Mowat, Stefan Siwinski et plus encore.

 

DX-Tong-Tong-Les-Ailes-Noires-Steel-Design

Les ailes noires (2012), acier. Designer : + tongtong

 

DX-Jerszt-Seymour-Amateur-Masters-Chair

Chaise « Amateur Masters » (2012), cire polycaprolactone. Designer : Jerszy Seymour

 

Abstract-Tapestry-and-Frank-Gehry-Wiggle-Chair

À gauche : tapisserie Abstraction (2010), laine Merino. Designer : Philippe Malouin / à droite: chaise Wiggle (1972), carton. Designer : Frank Gehry

 

L’exposition « Geometry (Textures) » en est cours maintenant jusqu’au 3 janvier 2014 au Design Exchange. Si vous envisagez d’y aller, le directeur artistique d’EQ3, Thom Fougere, vous suggère d’explorer les œuvres des designers suivants : Castor, Tobias Wong, Zoe Mowat et Patty Johnson.

 

Et si vous désirez voir d’autres œuvres en rapport à ce thème, consultez « Geometry », le nouveau babillard d’EQ3 sur Pinterest.

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories