Mud + Stone

Oct 8, 2015

Commentaires fermés sur Mud + Stone

2015-08-11 22.21.32

 

C’est une journée chaude et humide au ciel couvert d’un gris froid. Sur les marches de sa pittoresque demeure de deux étages dans le nord de Winnipeg, Lynne attend pour me saluer. Je monte l’escalier en bois et acier (fabriquée sur mesure selon un plan dessiné par Lynne) aux détails architecturaux méticuleux et je suis accueilli par l’ambiance chaleureuse dégagée par le chêne à l’étage principal. En tant que la moitié du duo Mud + Stone, Lynne apporte littéralement son travail à la maison. Servant également comme salle d’exposition, son douillet salon est aménagé avec un mobilier confortable, des accessoires minimalistes et des rangées d’étagères de style industriel blanches sur lesquels sont exposées plusieurs pièces de poterie élégantes et pragmatiques pour lesquelles Mud + Stone est reconnu. La production a lieu dans la salle à manger, où le tour et les outils de potier sont toujours prêts, tandis que le four électrique utilisé pour faire cuire toutes leurs œuvres se retrouve en bas. Jenn — l’autre moitié l’entreprise — arrive à la maison quelques minutes plus tard avec son bébé Bo qui est âgé de quelques mois et qui dort à poings fermés dans un porte-bébé. Lynne m’amène un café fort dans une grande tasse Mud + Stone pendant que j’explore la pièce. J’ai hâte de visiter ce couple d’artisanes depuis la première que j’ai eue à manipuler les quelques morceaux qu’elles ont gracieusement fournis à EQ3 pour la séance photo de notre catalogue Automne-hiver 2015/16. Les pièces en céramiques de Mud + Stone sont un mariage du style industriel moderne et de la fabrication artisanale. Les lignes nettes et épurées et les formes généreuses de la tasse à café que Lynne m’a apportées sont embellies sur le côté d’une empreinte ergonomique creusée avec les pouces et d’une poignée surdimensionnée. Elle est finie avec un saisissant glacis noir mat, l’un des nombreux glacis qu’ils ont eux-mêmes développés. Voilà un très bel exemple d’un mariage entre le design et l’artisanat.

 

2015-08-11 20.25.20

 

2015-08-11 21.17.01

 

Malgré que le couple Mud + Stone ne travaille ensemble professionnellement que depuis environ un an et demi, leur partenariat s’est rapidement solidifié et fait connaître. Leurs pièces en céramique sont vendues non seulement depuis le studio à domicile et leur site Etsy, elles sont également stockées dans une variété de magasins indépendants huppés situés dans les environs de Winnipeg et aussi loin que l’Ontario. Leurs pièces sont utilisées pour le service dans les restaurants gastronomiques winnipegois Deer & Almond et Sydney et ont été présentées dans divers magazines culinaires, dans le Globe and Mail et sur le Food Network. Mud + Stone s’est bâti un créneau en fabriquant humblement des objets chics débordants de style. Les deux femmes font tout elles-mêmes en collaborant à tous les niveaux de la conception, le façonnage au tour et la finition jusqu’à la distribution. Il en résulte des pièces clairement pragmatiques, fusionnées d’art subtil et d’ergonomie et le tout, sans prétention. Lynne prend le petit Bo dans ses bras pour que Jenn puisse me démontrer ses compétences au tour sur lequel elle tourne habilement trois jolis bols à partir d’une motte pendant que je la regarde faire. C’est à la fois pratique et pastoral — la création d’objets artisanaux par des amies qui s’occupent en même temps de la famille dans un cadre résidentiel et intime. Lorsque Jenn termine son travail au tour, elle étale les bols pour les faire sécher et nous passons un peu plus de temps à boire du café et à discuter d’artisanat, de design et des petites entreprises.

 

2015-08-11 21.42.19

 

2015-08-11 21.38.32

 

2015-08-11 21.30.26

 

2015-08-11 21.20.27

 

BB : Quel aspect de la poterie vous interpelle?

 

M + S : C’est magique de pouvoir prendre une motte d’argile et de la transformer en une forme complètement différente et un matériau entièrement nouveau (la pierre). En outre, le fait de pouvoir réaliser une conception du début à la fin tout en contrôlant chacune des étapes est extrêmement gratifiant.

 

BB : Apportez-vous des compétences et habiletés différentes à votre partenariat?

 

M + S : En tant qu’individus, nous avons des compétences qui se complètent — Jenn a une formation en orfèvrerie, un incroyable souci du détail, de la discipline financière et elle est perfectionniste quant au tournage. Elle est également une vendeuse formidable et son côté social est beaucoup plus développé, ce qui est essentiel pour nous sortir de nos studios et nous faire entrer dans les magasins. Lynne a une formation en design et en architecture et elle apporte cet ensemble de compétences au tour. Elle s’occupe du graphisme, de la valorisation de notre marque et du marchandisage. Il est bon d’avoir quelqu’un avec qui échanger, faire évoluer ses idées et raffiner ses concepts. La poterie peut être un support très isolant quand il n’y a que soi et le tour. Même si nous avons chacune nos propres studios, nous sommes en communication constante toute au long de la journée à nous envoyer des photos de ce que nous faisons et à partager nos idées.

 

BB : Vos mangeoires à oiseaux sont magnifiques. Pouvez-vous parler de la création de cette série?

 

M + S : Merci! Les mangeoires sont en fait parmi les premières choses que nous avons commencé à réaliser en tant que Mud + Stone. L’idée a surgi quelques années auparavant quand nous étions étudiantes et que nous voulions apprendre à faire des formes fermées. Nous avions vu mangeoires fabriquées à partir de matières plastiques et avons pensé qu’il serait amusant d’en faire en céramique. C’est une série en constante évolution, car chacun peut avoir une forme unique et les choix de styles sont illimités. D’ailleurs, nous travaillons à produire quelques nouveaux styles pour l’automne.

 

BB : Vous mentionnez sur votre site, l’importance de produire des objets durables et fonctionnels. Avez-vous déjà été tenté de réaliser des sculptures en céramique qui n’ont aucune fonction pratique? Pourquoi insister sur la fonctionnalité?

 

M + S : Nous sommes toutes les deux généralement très minimalistes. Nous n’avons pas beaucoup de choses dans nos maisons qui ne servent à rien. Donc, nous avons tendance à préférer la poterie fonctionnelle. Quand on crée un objet qui aura une espérance de vie plus longue que la sienne (et celle des prochaines générations), il devient d’autant plus important que cet objet soit utile et ne devienne pas un objet jetable. Nous ne pouvons pas garantir que nous ne réaliserons jamais d’objets qui n’ont aucun but précis, mais nous privilégions vraiment l’idée de créer des objets qui sont destinés à être utilisés et réutilisés au quotidien plutôt que le genre qui ne fait que ramasser de la poussière et que les gens ont peur de toucher.

 

BB : Vous êtes également transparentes du fait que vous ne pouvez pas rivaliser avec le prix des produits fabriqués à l’étranger et vous invitez les gens à venir en studio pour voir votre processus. Avez-vous l’impression de devoir souvent sensibiliser les gens sur la valeur inhérente et le temps investi et de devoir défendre vos prix?

 

M + S : Un morceau de poterie doit être retravaillé par l’artisan en moyenne 15 à 25 fois. Très souvent, les gens vont voir la poterie se faire façonner sur le tour (presque tous les gens font allusion au film « Mon fantôme d’amour » et trouvent drôle de constater que c’est la seule étape qu’ils connaissent en poterie) et croient qu’après le tournage, la pièce est terminée. Il est plutôt question de partager notre processus que de défendre nos prix. Nous espérons que nos produits se démarqueront par leur valeur qui justifiera leur prix. Depuis notre première transaction commerciale où nous avons troqué une tasse à café contre une miche de pain, c’est devenu de moins en moins un problème.

 

BB : Avez-vous des influences contemporaines ou historiques?

 

M + S : Il est difficile de cerner nos influences particulières. Grâce aux antécédents de Lynne en design, elle est attirée par les designers industriels et de meubles (Eileen Gray et Eames sont ses préférés). Dernièrement, notre travail semble être influencé par l’exploration de matériaux (métal, bois, cuir, etc.) en relation avec la céramique. Nous nous amusons à explorer les façons dont ils peuvent être utilisés pour créer de nouvelles pièces fonctionnelles en céramique. Nos coups de cœur contemporains actuels sont @raffeallaceramics et @sarahpikepottery. Notre style et notre façon de faire semblent se rapprocher d’un bon nombre de céramistes australiens que nous avons eu le plaisir de découvrir. Nous avons tendance à sortir du milieu de la céramique pour trouver de l’inspiration.

 

BB : À quoi ressemble la communauté de céramique à Winnipeg?

 

M + S : C’est clair qu’il y a une forte communauté de céramistes dans la ville. Nous voyons beaucoup de potiers qui s’encouragent et se soutiennent les uns les autres dans leur travail.

 

BB : Vos pièces sont utilisées dans les restaurants gastronomiques locaux. Jusqu’à quel point êtes-vous influencées par la nourriture et la boisson?

 

M + S : Collaborer avec quelques grands chefs a été un défi créatif de taille pour nous. Faire de la vaisselle de restaurant nous ajoute un défi de conception supplémentaire. C’est une chose que de réaliser une belle assiette, mais c’est tout à fait autre chose de réaliser une assiette qui est aussi belle quand elle est remplie de nourriture que lorsque cette nourriture a été mangée. Nous collaborons avec les chefs afin de connaître les plats sur lesquels ils travaillent et nous réalisons l’assiette ou le bol en fonction de ce plat. Nous connaissons la façon dont ils veulent l’utiliser et nous sommes toujours étonnées de savoir que ce que nous créons façonne la présentation du plat. C’est un cycle en quelque sorte — leur travail influence la création de nos pièces en céramique et notre travail influence la présentation de leurs plats. C’est vraiment formidable et cela met nos esprits créatifs continuellement et fraîchement au défi. Nous réfléchissons aussi sans cesse à l’utilisateur final : à la sensation de la pièce sur ses lèvres, au bruit qu’émettra l’assiette lorsque la nourriture se fera couper, à la façon dont une tasse repose dans les mains selon les différentes façons dont on peut la tenir. Nous avons eu de la rétroaction de la part de serveurs qui nous ont dit que les gens vont vider leur assiette, puis la ramasser et la regarder. Nous sommes ravis d’apprendre que nous avons réussi notre but de créer quelque chose de durable, fonctionnel et beau.

 

BB : Merci pour tout Mud + Stone, nous sommes très heureux de pouvoir inclure vos pièces dans notre catalogue Automne-hiver 2015/16!

0 comments :

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories