Les métiers d’art : L’ébénisterie selon Karen et Jason Hare

fév 21, 2014

Commentaires fermés

Nous avons beaucoup entendu parler des designers Karen Hare et Jason Hare de Winnipeg. Le couple s’est rencontré pendant leurs études en aménagement de l’environnement à la faculté d’architecture de l’université du Manitoba. Karen se spécialisait en design d’intérieur et Jason en architecture, mais ils se sont croisés quand Jason s’est inscrit à un cours de studio de design d’intérieur. Depuis, ils ont terminé leurs études et obtenu des emplois, puis ils se sont mariés et maintenant, ils s’occupent à fabriquer de magnifiques meubles en bois et autres petits objets dans leur studio du centre-ville qu’ils partagent avec quelques amis.

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio32

Jason Hare et Karen Hare dans leur studio (dans le quartier de la Bourse à Winnipeg).

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio27

 

Karen et Jason aiment le côté inattendu que leur apporte le travail avec un matériau vivant. Leurs dessins sont généralement fabriqués à partir d’espèces locales, et ce, souvent en utilisant du bois de qualité standard. « Nous obtenons toutes sortes d’imperfections et de nœuds merveilleux, et nous y trouvons quelque chose », dit Karen. Elle et Jason voient ces imperfections comme l’occasion de laisser le bois définir le concept.

 

Prenez, par exemple, ce magnifique banc déposé dans un coin de leur studio. Karen a trouvé une planche qui sert maintenant d’assise. « Il y avait cette belle petite dépression, » se souvient-elle. Alors, elle a l’a apporté chez elle, sachant intuitivement que cette dépression naturelle de la planche ferait un bon siège. « Karen comprend très bien le langage des matériaux », dit Jason, « comme leurs relations avec les formes d’une composition. Même la texture ou la couleur différente de deux types de bois mariés ensemble et la justification de l’utilisation de l’un plutôt que de l’autre pour les pattes et de l’autre pour l’assise, ainsi que les raisons pour lesquelles ils s’agencent si bien. »

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio43

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio23

La dépression naturelle de la planche de bois a inspiré la conception du banc en orme : The settler.

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio11

Jason a conçu un joint à compression pour joindre les pattes et l’assise sans colle ni matériel supplémentaire.

 

Le couple se décrit comme étant des designers diplômés, mais des fabricants de coeur et cette philosophie est mise en évidence par la façon dont ils abordent chaque projet. Selon eux, la fabrication et la conception sont indissociables. « Ce pourrait être à cause de la nature du matériau avec lequel nous travaillons. Si une chose est… unique, nous devons alors y voir directement sinon le matériau pourrait nous présenter une nouvelle particularité sans que nous nous en apercevions et sans que nous pussions alors tirer profit de son potentiel », dit Jason.

 

En fait, leur processus créatif semble aussi naturel que le matériau avec lequel ils travaillent. « Je n’ai pas de méthode », dit Jason. Et, Karen acquiesce : « Il est tout simplement curieux. Il est la personne la plus curieuse que je connaisse et je crois qu’il réalise tant de choses magnifiques grâce à sa curiosité et à son désir de vouloir simplement comprendre ou expérimenter. » Karen, d’autre part, se décrit comme une collectionneuse de belles choses. « Je trouve des pièces (de bois) que j’aime et je les conserve. Et enfin, j’imagine ce qu’ils deviendront puis je le fabrique ».

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio03

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio38

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio18

Cette paire de crochets est l’outil favori de Karen. Jason lui a offert en cadeau de Noël. Il a acheté les crochets métalliques chez Lee Valley et a lui-même sculpté les poignées en bois.

 

Karen et Jason travaillent actuellement sur un ensemble de suspensions en bois pour un restaurant à New York. Le restaurant a commandé les suspensions après avoir vu leurs prototypes, qui faisaient partie du concours Shade International Lighting Competition (dont nous avons déjà parlé sur notre blogue ici). Ils ont reçu un prix pour les suspensions qui depuis, ont été présentées sur plusieurs blogues de design connus.

 

Voici un bref coup d’œil du processus :

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio01

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio41

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio04

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio06

 

Karen-Jason-Hare-Wood-Design-Studio19

 

Quoiqu’ils aient chacun leurs propres projets, Karen et Jason se consultent et trouvent ensemble leurs idées de conception. Si l’un d’entre eux doit abandonner un projet, l’autre le complètera. Cela offusquerait la plupart des designers, mais Karen et Jason sont d’avis que leurs réalisations sont meilleures lorsqu’ils ont tous deux contribué à la conception. « En voyant le magnifique résultat d’une collaboration à deux, on se dit que cela doit continuer », dit Karen.

 

Et, nous sommes d’accord! Nous avons hâte de voir encore plus de belles réalisations à venir de la part de ces deux designers. Consultez leur site Tumblr hareandhare.tumblr.com pour voir une sélection de leurs récents ouvrages.

0 comments :

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories