Entrevue : Lauren de Weekend Almanac

août 29, 2013

Commentaires fermés

Nous avons repéré une nouvelle publication sur le blogue Design*Sponge il y a quelques semaines, intitulée Weekend Almanac. Il s’agit d’un livre de 64 pages, publié indépendamment, qui célèbre tout ce que les gens font de créatif et amusant après leur semaine de travail. Le slogan du Weekend Almanac, « La vie se passe le weekend », nous a tout de suite intrigués, et bien que ce n’ait pas été suffisant pour nous donner une raison de commander un exemplaire, l’aperçu en ligne du livre et sa photographie feutrée a scellé l’affaire (cliquez sur l’image ci-dessous pour visionner la présentation vidéo et voir de quoi on parle).

 

Curieux de connaître la raison pour laquelle on avait choisi une présentation de type almanach – un genre de publication habituellement associé à des sujets comme la météo ou l’agriculture – nous nous sommes tournés vers la conservatrice et rédactrice en chef du Weekend Almanac et lui avons posé quelques questions concernant son concept, sa production et plus encore!

 

Weekend-Almanc-Intro-Video

Une vidéo de She Shoots, He Scores pour Weekend Almanac (sur Vimeo)

 

 

EQ3  Qu’est-ce qui a inspiré le concept de votre nouvelle publication, Weekend Almanac, et pourquoi avez-vous choisi la formule almanach au lieu d’une formule plus traditionnelle, comme un magazine?

 

Lauren Ladoceour  Nous travaillions toutes deux dans le monde des magazines et des livres depuis… eh bien, depuis toujours. En fait, c’est comme ça que nous nous sommes rencontrés. Elle était la directrice artistique d’une revue, et j’étais rédactrice au même endroit. Après être toutes deux parties pour de nouveaux emplois en édition, nous avons continué à nous réunir pour des 5 à 7 et, un bon vendredi soir, nous nous sommes toutes deux avouées nous sentir totalement saturées du point de vue créatif. Nous désirions faire quelque chose qui nous engagerait en dehors de nos emplois, quelque chose qui nous permettrait à nouveau d’exercer nos muscles créatifs. Je (Lauren) voulais m’initier à la photographie et au stylisme, et Ali voulait redevenir une artiste. En sondant nos amis, nous nous sommes aperçus que nous n’étions pas les seules. Tous ceux à qui nous avons parlé – qu’ils soient médecins, commis d’épicerie, illustrateurs ou femmes au foyer – nous ont avoué leurs talents secrets, exploités que les fins de semaine. Alors, nous nous sommes dit : pourquoi ne pas créer un format ou une plateforme où nous et tout autre pourrions exploiter l’ensemble de ces talents en demandant à chacun de réaliser un projet de fin de semaine.

 

Nous avons opté pour le format almanach (en ajoutant des éléments propres aux revues) parce que les almanachs racontent des histoires temporelles qui concernent généralement l’année à venir. Nous voulions raconter l’histoire d’une fin de semaine : du vendredi soir au dimanche. En outre, les magazines donnent parfois l’impression d’être jetable, comme si l’on doit feuilleter les pages une ou deux fois et puis les envoyer au recyclage. Dès le début, nous voulions créer quelque chose de spécial que l’on voudrait conserver pendant longtemps.

 

 

EQ3  Parlez-nous un peu de chacun de vos rôles durant la production du livre. À quoi ressemblait votre fin de semaine typique pendant que vous travailliez sur ce projet?

 

LL  Ali était la directrice artistique. Elle a conçu presque chaque page, a réalisé des aquarelles et dessiné presque toutes les polices de caractères manuscrites. Elle a également dirigé quelques-unes des sessions de photographies que nous avions commissionnées, comme Hangover Cures.

 

J’étais la rédactrice en chef, ce qui veut dire que je révisais tous les textes soumis et que je rédigeais plusieurs textes originaux, tels que The Early Bird. J’ai supervisé quelques sessions de photographie, j’ai moi-même pris quelques photos, je me suis occupée des affaires, de la distribution et des questions d’argent, et j’ai créé notre site Web, ce qui fût une courbe d’apprentissage totale pour moi. Mais c’était agréable!

 

Nous partageons les tâches reliées aux médias sociaux : Instagram, Facebook, et Twitter.

 

 

EQ3  Combien de temps a-t-il fallu pour tout compléter – à partir de l’idée initiale et de sa conception jusqu’au moment de tenir enfin un exemplaire final, imprimé et relié, dans vos mains?

 

LL  Il a fallu un peu plus d’un an! Honnêtement, nous pensions au début que ce projet prendrait 3 mois, mais plusieurs facteurs nous ont forcés à y aller plus lentement : Ali a eu un bébé, j’ai changé d’emploi, elle s’est fait mettre à pied, et j’ai eu à voyager beaucoup pour mon travail. Mais, maintenant, je suis vraiment heureuse d’avoir dû adopter l’approche du mouvement Slow Food. Cela nous a donné du temps et de l’espace pour prendre des décisions rédactionnelles et artistiques sérieusement réfléchies, ce que nous n’avons pas très souvent l’occasion de faire dans le monde de l’édition.

 

 

EQ3  Vous avez choisi de publier le livre de façon indépendante. La tâche semble très lourde! Avez-vous des conseils à offrir aux lecteurs qui seraient souhaiteraient faire la même chose?

 

LL  Bien sûr, en voici quelques-uns :

 

1. Établissez-vous un budget, mais préparez-vous cependant, à devoir le doubler à mi-chemin.

 

2. N’ayez pas peur de vous faire conseiller. Il y a quelques personnes (pour la plupart, d’anciens collègues) vers qui nous nous sommes tournées à maintes et maintes reprises, qui nous ont offert des cours accélérés sur divers sujets, comme : comment trouver un excellent imprimeur à un coût abordable, par exemple. L’apprentissage sur le tas fait partie du plaisir.

 

3. Si vous avez un cofondateur, comme j’avais en Ali, cherchez toujours des moyens pour vous entraider. Nous faisions des échanges : pendant que l’un de nous deux s’acharnait au travail, l’autre prenait le temps de se reposer. C’était tout simplement la nature de nos rôles. Parce que nous sommes une très petite équipe, il était d’autant plus important que la personne en pause réfléchisse à quoi faire pour alléger la tâche de l’autre personne afin que nous puissions respecter nos délais.

 

 

EQ3  Où vous êtes-vous tourné pour de l’inspiration quant au contenu du livre?

 

LL  Nous nous sommes tournées vers nos collègues et nos amis en leur demandant ce qu’ils avaient fait pendant la fin de semaine. En fait, l’almanach est, pour la plupart, un travail collectif et, honnêtement, nous nous sommes penchées sur ce que l’on faisait naturellement pendant les weekends. Ce n’était qu’une question de l’art imitant la vie.

 

 

EQ3  Qu’avez-vous tiré de cette expérience? Avez-vous eu un moment préféré?

 

LL  Après avoir reçu notre première commande qui ne provenait ni de nos familles ni de nos amis, nous avons célébré avec un verre de vodka. C’est incroyablement valorisant lorsqu’un parfait inconnu être prêt à débourser 15 $ pour quelque chose qu’on a créé dans sa salle à manger.

 

 

EQ3  Quelle est la prochaine étape pour Weekend Almanac?

 

LL  Eh bien, nous sommes très près d’atteindre notre objectif de vente, ce qui nous permettrait de réaliser un second exemplaire. Il pourrait paraître sur une base annuelle, mais nous ne sommes pas encore certaines. D’ici là, nous le distribuons dans des magasins à travers le pays.

 

 

EQ3  Enfin, quels sont vos 3 outils indispensables pour la vie et le travail – quelles sont les choses sans lesquelles vous ne pourriez ni travailler ni vivre?

 

LL  Quant à moi (c’est à dire Lauren), je ne peux pas travailler sans soleil. Que dire de plus? Je suis une fille tout à fait californienne et j’ai besoin de lumière naturelle et vaporeuse pour me garder motivée lorsque je travaille à mon bureau, qui offre une vue sur mon jardin. Aussi, je me fie beaucoup à mes carnets de notes pour préserver toutes mes listes de tâches et ma foule d’idées. Certaines personnes aiment que leurs carnets de notes soient tous de la même couleur et de la même marque, mais les miens sont assez aléatoires. Il n’y en a pas deux qui se ressemblent. Enfin, il y a les bains – me prélasser dans un bain très chaud après une longue journée. Rien de mieux pour préserver ma santé mentale.

 

 

Un gros merci à Lauren pour nous avoir parlé de Weekend Almanac. Nous attendons impatiemment que la poste nous le livre sous peu pour visionner son contenu de plus près directement ici sur notre blogue.

0 comments :

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories