Comment reconnaître les différents types de tapis faits à la main

mai 16, 2013

Commentaires fermés

Précédemment sur notre blogue, nous avons fait un voyage virtuel en Inde avec Carla, la coordonnatrice de développement de produits chez EQ3, afin de vous présenter un aperçu de notre méthode de fabrication de tapis. Dans nos prochains billets, nous vous expliquerons comment choisir le bon tapis, mais aujourd’hui, Carla vous dévoile les différences entre les tapis touffetés et les tapis tissés à la main d’EQ3.

 

Rugs-Hand-Tufted-and-Hand-Woven

 

Dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du coin supérieur gauche : pistolet à touffeter / tissus tendus sur des châssis de métal / tisserand qui travaille avec un métier à tisser artisanal / tisserand qui travaille sur un métier à tisser à la main / prise de vue rapprochée du métier à tisser à la main

 

 

TOUFFETAGE À LA MAIN / Cette technique est la plus courante en Inde. Elle offre d’innombrables possibilités de motifs et de couleurs. Cette méthode consiste à tendre le tissu de fond sur un châssis de métal et d’y insérer le fil à l’aide d’un pistolet à touffeter. Les fils sont bouclés à même le canevas. Si le tapis doit contenir un motif, l’artisan dessine (ou parfois, imprime) le motif sur du papier ciré. Les contours du dessin sont ensuite perforés puis le dessin est peint en noir, laissant couler la peinture sur le canevas à travers les perforations. L’artisan effectue le touffetage en suivant le motif, tout en portant une attention particulière au placement des couleurs, puis il enduit l’envers du tapis de colle au latex et le recouvre d’un matériau de renfort. Lorsque le tapis est terminé, les boucles peuvent être laissées telles quelles, rasées ou coupées pour faire ressortir le motif.

 

Il existe trois types de tapis touffetés :

 

1. Tapis à poils bouclés – le touffetage est laissé tel quel (exemple : le tapis Edan)

 

2. Tapis à poils coupés – les boucles sont coupées ou rasées (exemple : les tapis Cloo et Skyline)

 

3. Tapis à poils coupés-bouclés – certaines boucles sont coupées pour réaliser un motif embossé (exemple : les tapis Roscoe, Squared et Jade).

 

Bon à savoir : Le terme « velours » signifie la hauteur et la densité des poils du tapis. Le velours contribue à l’épaisseur et aux propriétés amortisseuses du tapis.

 

 

TISSAGE À LA MAIN / Cette technique est plus rapide que celle du touffetage à la main, mais elle ne permet aucun motif délicat. Cette méthode consiste à confectionner le tapis à l’aide d’un métier à tisser à la main ou d’un métier artisanal. La chaine forme le velours ou le devant du tapis et la trame forme l’endos.

 

Il existe deux façons de tisser un tapis à la main :

 

1. Le métier à tisser à la main est utilisé pour nos tapis à poil long (exemple : les tapis Otis et Bardot) et nos tapis rayés (exemple : les tapis Burgo et Fairway). Il est plus facile de varier l’épaisseur du velours en utilisant un métier à tisser à la main qu’en le touffetant.

 

2. Avec le métier artisanal, le tisserand s’assied dans une cavité et produit des tapis à tissage plat et des dhurries à l’aide de pédales. Ces types de tapis ne comportent aucun velours. Ils sont donc minces et parfois aussi réversibles (exemple : les tapis Zach, Ori, et Daxi).

 

Bon à savoir : l’utilisation d’un sous-tapis est conseillée avec les dhurries et les tapis tissés plats pour les empêcher de glisser.

 

 

Quels types de tapis préférez-vous? Explorez notre sélection de tapis en ligne, puis faites-nous connaître vos coups de cœur en laissant un commentaire.

0 comments :

Shop EQ3.com For Modern Furniture and Accessories